ENGIE – Expérimentation scientifique à Paris La Défense

Projet : Ilot frais à Paris La Défense : expérimentation scientifique de refroidissement de l’air sans création de chaleur

Mission Kairn :

Engie Lab Crygen a développé une solution expérimentale de refroidissement grâce à des panneaux échangeant directement par rayonnement avec la voute céleste. Afin de tester et de faire connaitre ce dispositif, Engie a souhaité concevoir un dispositif éphémère et réutilisable, installable dans l’espace public. Ce dispositif comprend deux parties :

  • Un système d’ombrière avec banc intégré, que Engie possédait déjà.
  • Un bloc technique comprenant 30m² de panneaux et divers équipements dont certains assez volumineux.

La mission de KAIRN était triple. Tout d’abord, dans le cadre de l’expérimentation à la défense, il fallait choisir l’emplacement des différents équipements dans l’espace mis à disposition, en prenant en compte les flux de piétons et les vues créées par ces objets lors du cheminement sur le parvis de la défense. Ensuite, il fallait vérifier que l’ensemble des éléments de la dalle de la défense pouvait supporter sans désordres le poids des équipements. Pour finir, il fallait concevoir le bloc technique à partir d’une page blanche.

La proposition de KAIRN permet de concilier le volume important nécessaire au bloc technique avec le besoin que celui-ci n’éclipse pas l’ombrière dans la composition créée par cet ensemble. En effet, le public doit être attiré par l’ombrière et être tenté d’aller s’y asseoir, afin de bénéficier du froid qui en émane. Les équipements les plus haut ont donc été placés à l’opposé de l’ombrière, puis les 30m² de panneaux ont été disposés en pente douce en direction de l’ombrière, afin d’être visibles depuis cette dernière, et que l’usager comprenne le lien entre les deux objets. Un bardage en mélèze neutre, rappelant en plus simple celui de l’ombrière, a été placé autour du bloc technique, de manière là encore à créer une unité sans que les objets n’entrent en concurrence.

L’ensemble des études, de la conception à l’exécution en passant par le phasage, a été pris en charge par KAIRN.

Maîtrise d’ouvrage : ENGIE

Maîtrise d’œuvre et ingénierie structure : KAIRN

Charpente bois : Barcque Charpente

Phase : livré

Année : 2021

Façades en pierre massive autoportante, rue des Cévennes à Paris

Projet : Construction de neuf logements sociaux et de locaux commerciaux avec façade en pierre massive autoportante rue des Cévennes à Paris

Mission structure : Études d’exécution pour la tenue structurelle des façades en pierre massive autoportante (Stabilité des voiles, trumeaux, linteaux, calcul non linéaire des plates-bandes).

Malgré une apparente simplicité la façade a demandé un travail soigné pour conserver sa finesse tout en offrant des ouvertures généreuses. Elle est constituée de quatre types de maçonnerie distincts composés de deux bancs de pierre et de trois qualités de mortiers différents pour s’adapter aux efforts.

Maîtrise d’ouvrage : RIVP

Maîtrise d’œuvre : Raphaël Gabrion

Entreprise générale : AMT

Façade pierre : Philippe d’Art

Phase : Travaux

Année : 2021

Lettres en tôle métallique pour la station de métro L4 Saint-Germain-des-Prés, à Paris

Projet : Lettrage de la station de métro de la ligne 4 Saint-Germain-des-Prés par de grandes lettres en tôle métallique.

Mission : Modélisation géométrique 3D des lettres en tôle afin que leur profil épouse la courbe de la voûte existante du métro. Conception des ancrages dans la voûte et des épaisseurs de tôle afin de garantir la tenue structurelle de l’ensemble. Les ancrages dans la voûte permettent aussi un réglage du décalage de la lettre par rapport à la voûte afin de garantir l’alignement parfait des lettres tout en s’adaptant à l’irrégularité de la forme de la voûte sur tout le linéaire de la station. Les dimensionnements ont été réalisés à l’aide d’une modélisation paramétrique de la géométrie et du modèle de calcul des lettres, permettant de s’appuyer sur des algorithmes d’optimisation génétique afin de tester toutes les configurations de cas de charge possibles.

Maîtrise d’ouvrage : RATP

Design : La Fabrique de l’Est

Phase : Livré

Année : 2021

Trémie d’escalier suspendue, Paris 14

Projet : Réalisation d’une trémie d’escalier afin de réunir deux appartements. La particularité de cette trémie étant de couper une poutre primaire supportant le plancher, la structure de la trémie occupe donc deux niveaux. La poutre coupée a été soutenue par le biais de tirants repris eux même par des renforts au niveau supérieur.

Mission structure : Conception et étude d’exécution de la structure métallique permettant de reprendre la poutre de plancher et d’ouvrir la trémie

Maîtrise d’ouvrage : Privée

Phase : Livré

Année : 2020

Ombrière d’école, Île-Saint-Denis

Projet : Chantier participatif de réaménagement de la rue d’une école élémentaire

Mission : Assistance à la conception pour la structure métallique des ombrières

Maîtrise d’œuvre  : LAO SCOP

Phase : Livré

Année : 2020

135 logements collectifs en pierre massive à Villejuif

Projet : Cette opération de 135 logements à Villejuif marie le matériaux béton, habituel sur ces opérations, et l’utilisation de pierre massive en façade, omniprésente dans le bâti parisien jusqu’à la fin de la première moitié du XXème siècle mais tombée en désuétude depuis. KAIRN est responsable de la conception structure au sein du groupement de maîtrise d’œuvre.

Mission structure : Mission MOE complète sur les études structure

Maîtrise d’ouvrage : SPIRIT

Architectes : Atelier Martel et FROM Architectes

Phase : APD

Année : 2020

Façade du hall B de l’aéroport de Bordeaux

Projet : Réhabilitation de la façade du hall B de l’aéroport conçue par Paul Andreu.

Mission : Maîtrise d’œuvre mandataire : de la conception d’une solution technique à la réception des travaux

Maîtrise d’ouvrage : Aéroport de Bordeaux Mérignac (ADBM)

Groupement Maîtrise d’œuvre : Kairn (mandataire) / 1PAX (architecte co-traitant)

Phase : Consultation des entreprises travaux

Année : 2019 – en cours

Salle d’escalade à Toulouse

 

Projet : Réalisation d’une structure extérieure abritant des blocs d’escalade

Mission : Conception de la charpente bois, conception et étude d’exécution des fondations.

Cette structure de 6.5 m de haut, réalisée en charpente bois lamellé-collé, permet d’abriter des blocs escalade et de reprendre leurs charges. En raison de l’importance des charges horizontales (vent et devers importants) ainsi que des caractéristiques de sol limitées, les blocs de fondation sont de dimensions importantes.

Maîtrise d’ouvrage : Arkose

Phase : Livré

Année : 2019

Réaménagement de combles, rue du faubourg du Temple, Paris

Projet : Réaménagement d’un appartement boulevard du Temple afin de rendre plus pratique l’utilisation des combles.

L’appartement en dernier étage disposait de mezzanines donnant sur un séjour en double hauteur. Une ferme (charpente bois) séparait l’espace en deux zones non-communicantes. Deux échelles permettaient d’accéder aux mezzanines.

Notre intervention a permis de joindre les deux espaces afin de remplacer les échelles par un escalier plus confortable et sécurisé. Du mobilier sur-mesure a été installé afin d’aménager une chambre et un petit salon dans la mezzanine.

Mission structure : Conception et étude d’exécution de la structure métallique permettant de reprendre la ferme centrale dont l’entrait a été coupée pour permettre le passage.

Architecture d’intérieur : KAIRN

Maîtrise d’ouvrage : Privée

Phase : Livré

Année : 2019

Réaménagement de combles à Paris, rue de Sedaine

Projet : Rénovation d’un appartement rue Sedaine en dernier étage d’un immeuble ancien avec intégration des combles, modification de la charpente bois existante et création d’une mezzanine en charpente métallique.

Mission : Conception et étude d’exécution de la structure métallique de la mezzanine et de reprise de la charpente bois existante.

Afin de permettre la meilleure exploitation des combles possible, les entraits des fermes existantes sont coupés, la toiture est soutenue par de nouvelles pannes métalliques. La mezzanine dont l’épaisseur a été réduite au maximum est en partie suspendue à la nouvelle charpente pour limiter les poteaux dans le séjour.

Architecte : Haddock architecture

Maîtrise d’ouvrage : Privée

Phase : Chantier

Année : 2019